Archive de l’étiquette eau

ParStudio Communi-Mage

Transfert de la compétence « Assainissement » à la CCVM

Conformément aux textes législatifs en vigueur, les compétences « Eau et Assainissement » seront transférées de manière automatique et obligatoire au bloc intercommunal à compter du 1er janvier 2026 ; il restera toutefois des possibilités de re-délégation à la commune, sur demande de celle-ci.

Au regard de ces enjeux et des possibilités humaines et techniques de la CCVM, le calendrier des prises de compétences par la CCVM est le suivant :

  • Au 1er janvier 2024, prise de la compétence assainissement collectif et non collectif.
  • Au 1er janvier 2025, prise de la compétence eau potable.

La compétence des eaux pluviales restera du ressort de la commune. La prise de la compétence « assainissement » de notre village par la CCVM a été actée par le conseil municipal en date du 3 avril 2023.

La prise de la compétence « eau potable » sera étudiée au courant de l’année 2024.

Ce transfert de la compétence assainissement va engendrer un coût à la CCVM pour le service assuré et en conséquence l’établissement d’une redevance d’assainissement collectif pour l’usager. Cette redevance comprendra une part fixe destinée à couvrir tout ou partie des charges fixes du service d’assainissement et une partie variable déterminée en fonction du volume d’eau prélevé sur le réseau public, ce volume d’eau générant des eaux usées.

Le Conseil Communautaire du 19 décembre 2023 a validé le montant de la redevance « assainissement collectif » à compter du 1er janvier 2024 comme suit :

  • Part fixe par contrat d’abonné : 6 €HT par mois
  • Part variable, prix au m3 consommé : 1.062 €/m3HT
  • Redevance Agence de l’eau pour la modernisation des réseaux de collecte : 0.233 €/m3HT

Cependant il est à noter que la CCVM se substituera à la commune pour le prêt en cours (Prêt contracté en 2017 pour la mise en place de l’assainissement collectif dans les rues Heibel et Brechenmacher).

Ce qui va changer pour nous, Habitants de Breitenbach pour l’année 2024 :

Deux cas seront à envisager : les habitations raccordées à l’assainissement collectif et les habitations non raccordées.

Habitations raccordées à l’assainissement collectif :

Jusqu’alors apparaissaient sur votre facture d’eau 3 lignes : Redevance Eau, taxe anti-pollution et abonnement.

Dorénavant apparaîtra en plus le montant de la redevance « assainissement collectif » (Part fixe, part variable, redevance modernisation des réseaux)

Habitations non raccordées à l’assainissement collectif :

Les libellés de la facture ne sont pas modifiés.

Par contre, conformément à l’article L.1331-1-1 du Code de la Santé Publique, le traitement par une installation d’assainissement non collectif des eaux usées est obligatoire ; cette installation doit être conforme à la réglementation, maintenue en bon état de fonctionnement et être contrôlée par le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif).

Note : Quelques habitations ne sont pas encore raccordées à l’assainissement collectif présent dans leur rue : elles seront, dans ce cas, redevables de la taxe d’assainissement collectif et d’une amende…

Dans les deux cas de figure, le règlement d’assainissement collectif ou non collectif vous sera remis lors du prochain relevé de compteurs.

ParStudio Communi-Mage

Travaux de recaptage de la source Mohrensprung 2

Suite à une baisse importante de débit de nos sources et de la présence d’une résurgence à côté de l’ouvrage du captage de la source Mohrensprung, des travaux de recaptage ont dû être entrepris.

Par des précautions particulières dictées par l’ARS Grand-Est, service santé et environnement, ces travaux délicats et impressionnants ont été réalisés par l’entreprise Loc’Hom terrassement, épaulé par les conseils avisés de Mr Jean-Jacques OBERLE.

La découverte fut de taille à l’ouverture de l’ouvrage. La première et belle surprise fut la qualité de la façon du captage qui n’avait pas bougé après plus d’un siècle. La deuxième a été consternante en ouvrant la conduite de puisage qui mène au regard : une queue de renard de 4m engorgée de sable obstruait la conduite et mettait en charge le captage. De ce fait l’eau avait trouvé un autre cheminement.
Au vu de la situation, il a fallu étanchéifier l’ensemble, poser une nouvelle conduite avec un accès supplémentaire pour éviter à l’avenir des travaux aussi lourds.

Depuis la réalisation de ces travaux, le débit a retrouvé sa vraie valeur. Des analyses précises avant remise en service ont été effectuées et se sont révélées positives.

Ce fut un vrai défi à relever !

ParStudio Communi-Mage

Qualité de l’eau distribuée en 2022

L’eau produite et distribuée sur les réseaux de Breitenbach et d’Oberbreitenbach, après prélèvements et analyses, est conforme aux limites de qualité bactériologiques et physico-chimiques en vigueur.

Elle se révèle de très bonne qualité microbiologique, très douce, peu minéralisée et agressive.

Il n’y a été décelé aucune trace de pesticide, peu de nitrates, et autres polluants très en dessous du seuil de qualité.

Il est cependant recommandé de ne pas consommer l’eau immédiatement après ouverture du robinet lorsqu’elle a stagné dans les canalisations.

Fiche de synthèse sur la qualité de l’eau

Qu’est-ce qu’une eau agressive ?

ParStudio Communi-Mage

Un point sur les travaux

Avancée de l’aménagement de la place de la mairie

Ce chantier nous réserve quelques surprises… et prend du retard.

Les diagnostics obligatoires avant démolition d’un bâtiment ont révélé la présence d’une quantité importante d’amiante et de plomb ce qui engendre des coûts supplémentaires pour le traitement de ces déchets.

Plusieurs entreprises de démolition ont été sollicitées, seules trois ont répondu. Les montants des devis sont impressionnants : 147 510 €, 131 880 €, 91 989 € TTC. Le troisième a été retenu mais à la vue de son coût encore élevé, des demandes de subventions auprès de diverses entités sont en cours. La démolition pourra commencer après l’accord de celles-ci.

Un concepteur paysagiste travaille sur l’aménagement de la nouvelle place.

Dans notre projet, l’actuel parking sera une place d’agrément et le nouvel espace obtenu après démolition du bâtiment, un espace de pause et de rencontres. Une partie de ce nouvel espace sera aussi dédié à des places de stationnement.

Cette nouvelle place permettra une circulation plus fluide, plus sécuritaire notamment pour les familles fréquentant les écoles, pour les nombreux cyclistes empruntant la voie verte reliant Wintzenheim à Metzeral. Elle apportera un nouveau cachet à notre petit village de la Grande Vallée


Réfection du chemin forestier qui conduit au cimetière militaire

Ce chemin emprunté régulièrement par les riverains et les touristes se rendant au cimetière était parsemé d’ornières. L’entreprise LOC’HOM a procédé à un reprofilage permettant ainsi une circulation plus aisée. Coût de l’opération : 9 980.40 € TTC


Création d’un emplacement pour jardins familiaux

La commune a acheté les parcelles situées entre la Fecht et le canal. Ces parcelles d’une superficie d’environ 13 ares seront dédiées à la création de jardins familiaux. Une petite équipe du conseil a déjà procédé à l’abattage de quelques arbres ; les services techniques ont débroussaillé laissant place à une belle superficie propice au jardinage.

La conception de ces jardins est à son balbutiement mais devrait être finalisée pour le printemps.

Les personnes intéressées par la location d’un jardin sont invitées à se faire connaître en mairie : la création d’une petite association serait la bienvenue pour gérer ce nouvel espace.


Création d’une voie près de l’école

Ce chantier initié par l’équipe municipale précédente a débuté fin décembre. La création de cette voie permettra l’accès à des parcelles communales situées « derrière » l’école. L’aménagement de quelques places de stationnement est aussi prévu.


Ruptures de plusieurs canalisations

Au cours du dernier trimestre 2022, trois ruptures de canalisation ont impacté notre réseau. Elles peuvent être soudaines ou sournoises mais nous pouvons compter sur les compétences et la réactivité de nos deux agents Didier et Jean-Luc.
Lorsqu’elles sont sournoises, elles sont détectées par le suivi régulier par télégestion de la consommation d’eau sur le village ; lorsqu’elles sont soudaines, nous pouvons dans ce cas compter sur l’intervention rapide de l’entreprise Détect’O basée à Illzach et de l’entreprise Fritsch TP de Muhlbach.

En septembre une rupture de canalisation a été détectée route de Munster : coût des réparations : 3 657 € TTC. Fin septembre ce fut une rupture rue des Prés au niveau des HLM : coût pour la réparation et le remplacement de vannes défectueuses : 10 015.10 € TTC et enfin courant décembre après la période de l’épisode de grand froid une rupture dans la rue Brechenmacher : coût : 1 287.42 € TTC.

Les ruptures, route de Munster et rue des Prés, étaient dues à la vétusté des conduites ; celle de la rue Brechenmacher vraisemblablement à un mouvement de terrain consécutif à la sécheresse.

ParStudio Communi-Mage

Travaux

Travaux de gravillonnage

Pour cette saison, des travaux de gravillonnage ont été effectués sur le chemin du Schirrberg, dans la rue du Breuil, la rue Brechenmacher, la rue Heibel, la rue de la Filature, la rue de la Gare, la partie communale de la route qui mène au Petit Ballon et une portion de la route du Lameysberg.

Coût pour la commune : 6703€ TTC pour la partie communale de la route du Petit Ballon, 13482€ TTC pour les différentes rues du village.

Aucune subvention n’est allouée pour des travaux de voirie.

A ce jour, une bonne partie des rues du village ont été réparées.


Installation d’un sol

amortissant sous les balançoires à l’aire de jeux.

Coût pour la commune : 9642€ TTC

Rénovation et mise en conformité de l’ouvrage collecteur de la source Schirrberg aval

(Oberbreitenbach)
Pour assurer une protection optimale de la qualité de l’eau distribuée, il devenait urgent de rénover l’ouvrage collecteur de la source Schirrberg aval. L’acquisition du périmètre de protection immédiate et la clôture de ce périmètre sont en cours de réalisation.

Coût pour la commune : 17400€ TTC

Création d’un nouvel accès à l’école maternelle et rénovation de la salle de classe :

un chantier gigantesque réalisé en 6 semaines !

En cette rentrée, un espace totalement relooké attendait nos chers élèves de maternelle, leur maîtresse et leurs parents.

Auparavant, pour accéder au bâtiment, les enfants pénétraient dans une petite cour, gravissaient des marches pour ouvrir une porte qu’ils pouvaient recevoir au visage, à la vue de leur petite taille.

Dans le nouveau réaménagement, l’entrée s’effectue par l’autre cour juxtaposée et plus spacieuse. Les quatre marches sont supprimées et remplacées par un large plan incliné recouvert d’un superbe pavage rougeâtre. Le long de la voirie, la cour est sécurisée sur l’ensemble de sa longueur par un petit muret surmonté d’une palissade grise en parfaite harmonie avec les nouvelles portes. Un drainage des eaux de pluie a par ailleurs été mis en place.

L’accueil des enfants est ainsi parfaitement sécurisé.

Coût pour la commune : 12599€ TTC

Une subvention équivalente à 20% du prix HT, allouée par la DETR (Dotation d’équipement des
territoires ruraux)
est attendue.

Les murs de la salle de classe ont été entièrement repeints dans les mêmes tons que ceux du couloir.

Par ailleurs, des panneaux acoustiques, absorbant les sons, recouvrent ces mêmes murs sur une hauteur de 1,50 mètres, ce qui atténue le bruit pour le plus grand confort des enfants. De nouveaux rideaux, anti-feux, apportent une finition parfaite à l’ensemble.

Coût pour la commune : 14326€

Ces travaux ont pu être terminés à temps pour que la rentrée se déroule dans de bonnes conditions. Y ont contribué : les peintres qui n’ont pas ménagé leurs efforts, les services techniques et les saisonniers, les services administratifs de la mairie qui ont aidé au réaménagement sans oublier notre assistante maternelle Christine Schott pour le grand nettoyage et la finition !

Ces travaux ont été préparés et suivis par Jean-Martin Meyer, adjoint en charge de l’urbanisme.

ParStudio Communi-Mage

Raccordement au collecteur d’assainissement : rappel d’une obligation.

Lorsqu’un immeuble (maison) est situé dans une zone équipée d’un réseau d’assainissement collectif, quels qu’en soient la nature et les caractéristiques, le propriétaire a l’obligation de se raccorder au réseau collectif, dans les deux ans à compter de la mise en service, sauf dérogation accordée par la commune. Celle-ci peut être accordée lorsque le bien est difficilement raccordable et dispose d’une installation autonome recevant les eaux domestiques usées (art. L 1331-1 du Code de la Santé Publique)

Une grande partie du village est assainie collectivement. Suite aux levés topographiques des réseaux d’eau et d’assainissement effectués actuellement dans le village, il s’est avéré qu’un certain nombre d’habitations potentiellement raccordables à un collecteur ne le sont pas.

Les propriétaires de ces habitations sont priés de les mettre rapidement en conformité : un contrôle pourrait être effectué.