Archives de l’auteur Studio Communi-Mage

ParStudio Communi-Mage

Des Nouvelles de Breitenbach

Chères habitantes,
Chers habitants de Breitenbach,

Alors que septembre nous aura gâté de belles journées chaudes et ensoleillées et qu’octobre s’annonce avec davantage de fraîcheur, j’ai le plaisir de vous livrer quelques nouvelles de notre village.

La rentrée est aujourd’hui derrière nous : les enfants ont repris avec beaucoup d’enthousiasme le chemin de l’école ; leurs va et vient et leurs activités rythment à nouveau avec le quotidien de chacune et chacun d’entre nous, parents, grands-parents, voisins…

Retour donc à une vie presque normale, malgré les contraintes sanitaires qui perdurent et qui nous privent de gestes amicaux, qui nous privent de manifestations, et autres moments de rencontre pour les habitants.

Le nouveau site de la commune est opérationnel : www.breitenbach-hautrhin.fr ; je vous invite à vous y référer régulièrement. Vous y trouverez notamment l’actualité du village, les comptes rendus des conseils municipaux, de nombreuses informations pratiques… ; vous pourrez aussi adresser vos questions et vos suggestions.

Restant à votre entière écoute, croyez en mes sentiments dévoués,
Bien à vous

Monique HANS

ParStudio Communi-Mage

Point de collecte des déchets verts

« Ni vu, ni connu ! » des déchets verts s’entassent un peu partout, même au bord de routes….

Afin d’éviter la tâche fastidieuse d’aller déposer des déchets verts à la déchetterie et afin d’éviter les dépôts sauvages dans la forêt, nous sommes en train d’étudier la possibilité de mettre en place un point de collecte sur Breitenbach. Ce point serait clôturé et ouvert aux habitants à des jours précis de la semaine. L’étude est en cours et nous vous tiendrons informés.

ParStudio Communi-Mage

Rentrée scolaire : RPI et périscolaire

RPI Breitenbach – Luttenbach

114 enfants, 57 de Breitenbach et 57 de Luttenbach, fréquentent le RPI.

Les contraintes liées à la crise sanitaire ayant été très allégées, la rentrée des classes s’est effectuée dans une parfaite sérénité. Cependant le problème lié à la sécurité aux abords de l’école reste toujours d’actualité.

Pour la protection de nos enfants, adoptons tous ensemble de bonnes pratiques :

Privilégions l’accompagnement à pied, le vélo, l’utilisation du parking près de la mairie…
Évitons surtout d’arrêter la voiture juste devant l’école, … en demandant à l’enfant de « sauter » du véhicule !

Répartition des classes sur le site de Breitenbach :

Classe de Mme Peggy BRAUN
(aidée de Mme Christine SCHOTT, ATSEM)
9 élèves en petite section de maternelle
16 en grande section
Classe de Mme Solenn FERNANDES16 élèves en CE2
8 élèves en CM1
Classe de Mme Stéphanie KAELBEL
(secondée par Mr SCHNEE le jeudi)
9 élèves en CM1
15 élèves en CM2

Répartition des classes sur le site de Luttenbach :

Classe de Mme Rachel ADRIAN6 élèves en petite
section de maternelle
15 élèves en moyenne
section
Classe de Mme Patricia ILTIS11 élèves en CP
9 élèves en CE1

Périscolaire

La structure périscolaire « Les Nussakrächer » accueille régulièrement 6 à 8 enfants le matin, entre 7 heures et 8 heures, 25 à 30 enfants pour la pause déjeuner, 12 à 15 enfants le soir après les cours.

Ces effectifs, légèrement en hausse par rapport aux années précédentes, prouvent non seulement l’attractivité de notre centre, mais aussi un rajeunissement de la population de notre village et une certaine reprise économique.

ParStudio Communi-Mage

Achat du bâtiment du Crédit Mutuel

Lors du Conseil Municipal du 15 septembre, l’acquisition du bâtiment du Crédit Mutuel Vallée de la Fecht a été validée, pour un montant de 80 000€.

Des perspectives d’aménagement de la place devant la mairie sont dorénavant envisageables !

ParStudio Communi-Mage

Réfection de la route du Lameysberg

Dans le cadre du plan pluriannuel de réfection de la voirie du village, la route du Lameysberg, de la sortie du village au chemin forestier de la ferme auberge, a été entièrement réparée. L’entreprise MATROL, située à Morschwiller le Bas, a effectué un travail de gravillonnage de qualité pendant 5 jours. Le coût de cette opération s’élève à 13365 € HT.

Dans les années à venir, nous privilégierons des réfections de rues entières.

Les petits colmatages partiels restent trop souvent éphémères. Toutes les rues ne pourront pas être réparées dans le même temps ; nous nous permettons de compter sur votre compréhension.

ParStudio Communi-Mage

Instabilités rocheuses potentielles, route de Munster

Dans le cadre du programme d’étude des secteurs à risques de chutes de blocs et de pierres sur le versant Haut-Rhinois du massif des Vosges, réalisé pour le compte de la DDT 68, le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) a effectué des missions de terrain dans les communes de la vallée de Munster les 9 et 10 juin 2020.

Lors de cette visite, la présence d’un bloc rocheux dans la propriété de Mr et Mme CIBILLE, située au 8 route de Munster, avait attiré leur attention.

A la suite de la tempête de février, un arbre situé sur le versant en amont de la falaise avait été déraciné et avait provoqué la propulsion du bloc qui était encastré dans les racines. Ce bloc ne provenait toutefois pas de la falaise attenante à la maison.

Le rapport du BRGM a conclu à un niveau d’aléa de « modéré à élevé », pour la maison située au 8 route de Munster ; il est à noter qu’aucune mesure conservatoire immédiate n’est apparue nécessaire à recommander.

Par ailleurs, une zone d’affleurements rocheux, situé au 14 route de Munster, montre des signes visibles de dégradation rapide.

Pour donner suite à cet incident, différentes réunions ont eu lieu avec le maire et les adjoints, avec des représentants de la Préfecture, de la DDT 68, du BRGM et avec Mr et Mme CIBILLE.

En l’état actuel, il n’y a pas d’inquiétude à avoir,

Mais il apparaît toutefois indispensable de surveiller de près l’évolution des instabilités de la falaise, afin d’être en mesure, le cas échéant, de détecter une situation de danger grave ou imminent.

Des travaux, à court et à moyen terme, purge de la falaise, ont été préconisés afin de prévenir une potentielle dégradation.